Demande de devis:


PharmaceuticalsAntimalarialsOncologyVeterinary AdvaLifeTM SupplementsAccuPointTM Injection InstrumentsAccuQuikTM Diagnostic DetectionStayDryTM Incontinence Products StayGuardTM Skin & Wound CareStaySafeTM Medical WearStaySafeTM / FEELTM Condoms

Demande catalogues:


MédicamentsAntipaludiquesOncologieVétérinaire Compléments alimentairesInstruments d’injectionDetection et diagnosticIncontinence et urologie Soins de la peau et des plaiesVêtements médicauxPréservatifs

*Les Injections de sulfate d'atropine d'advacare sont certifié GMP.

**Les Injections de sulfate d'atropine d'advacare sont fabriqués dans nos installcations situées en Chine, en Inde et aux États-Unis.

(choisissez les spécifications dont vous avez besoin ci-dessous)
Dosage:

1%

* ou selon la composition du distributeur / du marché
Emballage:

10ml flacon/boîte;20ml flacon/boîte;30ml flacon/boîte;50ml flacon/boîte;100ml flacon/boîte;500ml flacon/boîte

* ou selon la composition du distributeur / du marché
Thérapie:

Antimicrobien, antispasmodique

Ingrédients actifs:

Sulfate d’atropine

Demande de devis:

*Once Inquiry List is completed, fill fields below and SEND INQUIRY


Information produit

Informations générales:
AdvaCare est un fabricant GMP d’injections de sulfate d’atropine.

L’injection de sulfate d’atropine est une solution isotonique stérile et non pyrogène de sulfate d’atropine monohydraté dans de l’eau pour injection contenant du chlorure de sodium en quantité suffisante pour rendre la solution isotonique.

Il est utilisé comme parasympatholytique chez les chevaux et les bovins. Il est également utilisé comme antidote partiel aux intoxications aux organophosphorés.

Il est également utilisé pour la réduction des sécrétions salivaires et bronchiques et la prévention des effets cholinergiques sur le cœur.

Effets secondaires:
Comme avec tous les médicaments vétérinaires, l’utilisation d’injections de sulfate d’atropine peut entraîner des effets indésirables. Consultez toujours un médecin vétérinaire ou un spécialiste des soins aux animaux pour obtenir des conseils médicaux avant utilisation.

Aucun effet secondaire n’a encore été détecté, une réaction locale transitoire peut survenir au site d’injection. Si vous remarquez des effets indésirables graves ou d’autres effets ne figurant pas sur cet emballage, veuillez en informer votre vétérinaire.

Pour une liste complète de tous les effets possibles, consultez un médecin vétérinaire. Si l’un des symptômes persiste ou s’aggrave, ou si vous remarquez un autre symptôme, veuillez faire appel à un traitement médical vétérinaire immédiatement.

  • Pour plus d'informations sur notre Injection de sulfate d’atropine
    envoyez-nous un courriel à: info@advacarepharma.com

Information additionnelle

Consultez toujours un médecin vétérinaire ou un spécialiste des soins aux animaux avant d’injecter des injections de sulfate d’atropine.

Indications et usage

À utiliser comme antidote dans le traitement de l’intoxication par des insecticides organophosphatés chez les bovins, les chevaux et les moutons.

L’injection d’atropine est administrée dans les situations d’urgence et fonctionne comme un bronchodilatateur, les chevaux étant à bout de souffle ou souffrant de bronchopneumopathie chronique obstructive.

L’atropine est utilisée dans le traitement de rythmes cardiaques inhabituels, en particulier ceux qui se produisent pendant l’anesthésie ou en réponse à d’autres médicaments.

L’atropine est également utilisée pour dilater la pupille de l’oeil du cheval pendant le diagnostic. Elle fait également partie du traitement de la douleur liée à l’uvéite récurrente et à d’autres maladies de l’œil où la dilatation de la pupille aide à la non-formation de cicatrices pouvant interférer de manière permanente. avec une fonction de pupille normale.

Un examen approfondi de la sensibilité à l’atropine doit être effectué avant l’administration de la dose.

Administration et dosage

L’administration d’atropine chez les chèvres et les porcs n’est pas recommandée.

La posologie habituelle est la suivante: 20 mg d’atropine par 45 kg de poids corporel chez les bovins, 6,5 mg d’atropine par 45 kg de poids chez les chevaux et 20 mg d’atropine par 45 kg de poids corporel chez les ovins (par voie intraveineuse). Les injections de sulfate d’atropine ne doivent pas être administrées si une hypersensibilité est découverte.

La dose initiale moyenne recommandée doit être égale à 1/4 de la dose totale et suivie par 1/3 de la dose restante. Il doit être administré lentement par voie intraveineuse et la dose restante par voie intramusculaire ou sous-cutanée. Les doses d’entretien doivent être administrées en fonction de l’état de santé individuel de l’animal sous le statut de contrôle de l’animal.

L’achèvement du traitement complet est toujours recommandé, avec ou sans symptômes.

Précautions

Parfois, les chevaux développent des coliques causées par l’action lente du tractus gastro-intestinal. Une prudence extrême doit être prise lors de l’utilisation chez les chevaux atteints d’une maladie du rein ou du foie en raison de la gravité accrue de leurs effets indésirables.

Une extrême prudence doit être prise lors de l’administration du dosage chez les poulains.

Cette injection d’alcaloïde est un médicament approuvé par la FDA pour une utilisation intensive chez les chevaux sous la supervision d’un médecin vétérinaire.

L’atropine est interdite dans la plupart des courses sanctionnées. Il est recommandé de vérifier auprès du groupe de réglementation et des législateurs concernés.

Avertissements

Un alcaloïde naturel toxique pour la consommation humaine. Tenir hors de portée des enfants.

Surdose

La sévérité des effets indésirables augmente avec l’administration de surdosage; par conséquent, il peut également causer de l’agitation, des engourdissements musculaires, des convulsions, des dysfonctionnements respiratoires et éventuellement la mort.

Interactions

Une interaction de l’atropine avec des antihistaminiques, des tranquillisants à la phénothiazine et certains analgésiques a été rapportée. L’augmentation de la probabilité d’effets secondaires a été mise en évidence lors de l’utilisation continue de corticostéroïdes dans le traitement de la maladie pulmonaire obstructive chronique chez les chevaux.

Demande de
prix du produit