Demande de devis:


PharmaceuticalsAntimalarialsOncologyVeterinary AdvaLifeTM SupplementsAccuPointTM Injection InstrumentsAccuQuikTM Diagnostic DetectionStayDryTM Incontinence Products StayGuardTM Skin & Wound CareStaySafeTM Medical WearStaySafeTM / FEELTM Condoms

Demande catalogues:


MédicamentsAntipaludiquesOncologieVétérinaire Compléments alimentairesInstruments d’injectionDetection et diagnosticIncontinence et urologie Soins de la peau et des plaiesVêtements médicauxPréservatifs

*Les injection tilmicosine d'AdvaCare sont certifiés GMP.

**Les injection tilmicosine d'AdvaCare sont fabriqués dans nos installations situées en Chine, en Inde et aux États-Unis.

(choisissez les spécifications dont vous avez besoin ci-dessous)
Dosage:

30%

* ou selon la composition du distributeur / du marché
Packaging:

10ml flacon/boîte;20ml flacon/boîte;30ml flacon/boîte;50ml flacon/boîte;100ml flacon/boîte;500ml flacon/boîte;

* ou selon la composition du distributeur / du marché
Thérapie:

Antibiotique

Ingrédients actifs:

Tilmicosine

Demande de devis:

*Once Inquiry List is completed, fill fields below and SEND INQUIRY


Information produit

Informations générales:
AdvaCare est un fabricant GMP d’injections de tilmicosine.

La Tilmicosine en injection est un antibiotique macrolide à large spectre semi-synthétique synthétisé à partir de tylosine. Son spectre antibactérien est principalement efficace contre Mycoplasma, Pasteurella et Haemophilus spp. et divers organismes à Gram positif tels que Staphylococcus spp. On pense qu’il affecte la synthèse des protéines bactériennes.

La tilmicosine est utilisée dans le traitement des infections respiratoires des bovins et des ovins associées à Mannheimia haemolytica, Pasteurella spp. micro-organismes sensibles à la tilmicosine et pour le traitement de la mammite ovine associée à Staphylococcus aureus et Mycoplasma spp.

De plus, il est recommandé de l’utiliser dans le traitement de la nécrobacillose interdigital chez les bovins (pododermatite bovine, foulon du pied) et la pourriture du pied ovin.

La tilmicosine est principalement excrétée par la bile dans les fèces, une faible proportion étant excrétée par l’urine.

Effets secondaires:
Comme avec tous les médicaments vétérinaires, l’utilisation d’injections de tilmicosine peut entraîner des effets indésirables. Consultez toujours un médecin vétérinaire ou un spécialiste des soins aux animaux pour obtenir des conseils médicaux avant utilisation.

Les effets indésirables courants incluent: ataxie, léthargie et affaissement de la tête. Rarement, une réaction transitoire accompagnée d’un gonflement peut se produire au site d’injection et disparaître sans traitement supplémentaire.

Si vous remarquez des effets indésirables graves ou d’autres effets ne figurant pas sur cet emballage, veuillez en informer votre vétérinaire.

Pour une liste complète de tous les effets possibles, consultez un médecin vétérinaire. Si l’un des symptômes persiste ou s’aggrave, ou si vous remarquez un autre symptôme, veuillez faire appel à un traitement médical vétérinaire immédiatement.

Information additionnelle

Consultez toujours un médecin vétérinaire ou un spécialiste des soins aux animaux avant d’utiliser des injections de tilmicosine..

Indications et usage

Bétail. Il est indiqué dans le traitement de la maladie respiratoire bovine associée à Mannheimia haemolytica et à Pasteurella multocida. Il est également utilisé dans le traitement de la nécrobacillose interdigital (pododermatite bovine, foulard dans le pied).

Mouton. Traitement des infections des voies respiratoires causées par Mannheimia haemolytica et Pasterurella multocida. Il est également utilisé dans le traitement de la pourriture du pied causée par Dichelobacter nodosus et Fusobacterium necrophorum. Il est également recommandé pour le traitement de la mammite ovine associée à Staphylococcus aureus et Mycoplasma agalactiae.

Contre-indications
  • Hypersensibilité ou résistance à la tilmicosine;
  • L’administration concomitante d’autres macrolides, de lincosamides ou d’ionophores;
  • L’administration aux espèces équines, porcines ou caprines ou aux agneaux pesant 15 kg ou moins;
  • L’administration à des bovins produisant du lait pour la consommation humaine;
  • Pendant la grossesse, utilisez uniquement après une évaluation risques / avantages par un vétérinaire. Ne pas utiliser chez les génisses dans les 60 jours suivant le vêlage;
  • L’utilisation avec l’adrénaline ou des antagonistes β-adrénergiques tels que le propranolol n’est pas recommandée.
Administration et dosage

Injecter par voie sous-cutanée chez les bovins et les moutons uniquement.

La posologie habituelle est la suivante: 10 à 20 mg de tilmicosine par kg de poids corporel chez les bovins et les ovins (en une seule dose sous-cutanée). Chez les moutons de plus de 15 kg, administrer une dose sous-cutanée unique de 10 mg / kg de poids corporel (1 mL / 30 kg ou 1,5 mL par 100 lb). L’injection de tilmicosine ne doit pas être administrée si une hypersensibilité est découverte.

Ne pas injecter plus de 10 ml par site d’injection.

Pour les bovins et les ovins, une injection sous la peau dans le cou est suggérée. S’il n’est pas accessible, injectez-le sous la peau, derrière les épaules et par-dessus les côtes.

Une pesée précise des animaux est importante pour éviter une surdose. Le diagnostic doit être reconfirmé si aucune amélioration n’est constatée dans les 48 heures. Administrer une fois seulement.

Consultez un spécialiste des soins aux animaux pour connaître les directives de dosage. Ne dépassez pas ce qu’ils conseillent et terminez le traitement dans son intégralité, car arrêter tôt peut entraîner une récidive ou une aggravation du problème.

Précautions

L’injection intramusculaire provoquera une réaction locale pouvant entraîner une perte de tissu coupable lors de l’abattage.

Les effets de la tilmicosine n’ont pas été déterminés sur les performances de reproduction des bovins et des ovins, ni pendant la gestation et la lactation.

Avertissements

Une pesée précise des agneaux est importante pour éviter les surdoses. L’utilisation d’une seringue de 2 ml ou moins facilitera un dosage précis.

Surdose

Chez les bovins. À chaque fois qu’un surdosage sur le site d’injection peut être observé avec une légère nécrose de la lésion du myocarde D’autres symptômes peuvent être: difficulté à se déplacer, réduction de l’appétit et tachycardie.

Chez les moutons. Le surdosage peut entraîner une augmentation du taux de respiration. Des doses plus élevées (150 mg / kg de poids corporel) peuvent provoquer une ataxie, une léthargie et une incapacité à lever la tête. Des décès peuvent survenir après une seule injection intraveineuse de 5 mg / kg de poids corporel chez les bovins et de 7,5 mg / kg de poids corporel d’ovins.

Interactions

Des interactions entre macrolides et ionophores ont été observées chez certaines espèces.

Demande de
prix du produit